Le Brésil
& les trésors
de la ruche

LES BIOFLAVONOÏDES

Un composé est une espèce chimique constituée d’au moins deux éléments chimiques différents.

Le composé organique

Un composé organique est un composé dont l’un des éléments chimiques constitutifs est le carbone et un ou plusieurs des éléments suivants : hydrogène, halogènes, oxygène, soufre, phosphore, silicium ou azote ; sauf exceptions. Ce composé peut être d’origine naturelle ou produit par synthèse. L’étymologie du terme « organique » est historique. La chimie organique était, au début, la chimie des substances formées par les organismes vivants (végétaux et animaux).

Les composés inorganiques

Les composés inorganiques sont tous les autres composés. Ces composés représentaient, à l’origine, les substances que l’on trouve chez les êtres inanimés du « règne minéral ».
Alors que les composés organiques sont formés de liaisons covalentes ou à caractère covalent dominant, les composés « minéraux » sont souvent formés de liaisons ioniques ou à caractère ionique dominant.

Les phénols

Les phénols sont des composés chimiques aromatiques portant une fonction hydroxyle -OH. Ce sont des composés organiques. Dans la nature, ce sont des alcools aromatiques produits par les végétaux. Les phénols simples, déchets du métabolisme végétal, sont assemblés en polyphénols (dérivés portant plusieurs fonctions hydroxyles) comme la lignine.

Quatre principales familles de composés phénoliques se distinguent : les acides-phénols, les flavones, les anthocyanes et les tanins.

Les polyphénols

Les polyphénols constituent une famille de molécules organiques largement présente dans le règne végétal. On les appelle également composés phénoliques et ils remplacent l’ancienne expression de tanin végétal. Ils sont caractérisés, comme l’indique le nom, par la présence d’au moins deux groupes phénoliques associés en structures plus ou moins complexes, généralement de haut poids moléculaire. Ces composés sont les produits du métabolisme secondaire des plantes. Les polyphénols sont communément subdivisés en phénols simples, acides phénoliques et coumarines, en naphtoquinones, en stilbénoïdes, en flavonoïdes, isoflavonoïdes et anthocyanes, et en formes polymérisées : lignanes, lignines, tanins condensés. Ces squelettes carbonés de base sont issus du métabolisme secondaire des plantes.

Les polyphénols prennent une importance croissante, notamment grâce à leurs effets bénéfiques sur la santé. En effet, leur rôle d’antioxydants naturels suscite de plus en plus d’intérêt pour la prévention et le traitement du cancer, des maladies inflammatoires, cardiovasculaires et neurodégénératives.

L’artépilline C, présente dans la Propolis verte, est un composé phénolique : dérivé prénylé de l’acide paracoumarique.

Les flavonoïdes ou bioflavonoïdes

Les flavonoïdes (ou bioflavonoïdes) sont des métabolites secondaires des plantes partageant tous une même structure de base. Les flavonoïdes sont responsables de la couleur variée des fleurs et des fruits et représentent une source importante d’antioxydants dans notre alimentation. Ils forment une sous-classe des polyphénols. Il y en a plus de 6 000 à avoir été décrits dans les plantes. Les flavonoïdes sont naturellement présents dans les fruits et légumes de notre alimentation. On retrouve aussi ces composés bioactifs dans de nombreuses boissons : vin rouge, bière, lait de soja, thé et chocolat noir.

Les experts
s’engagent

Une histoire
de père en fils

Une marque
responsable