Le Brésil
& les trésors
de la ruche

LA PROPOLIS

La Propolis est un complexe fabriqué par les abeilles (Apis mellifera) à partir de leurs sécrétions salivaires, de cire et d’une série de substances résineuses qu’elles vont recueillir sur différents végétaux comme les bourgeons, jeunes rameaux, ou encore blessures de certains arbres et arbustes.

Elle attire l’attention des chercheurs* et des passionnés pour sa teneur en actifs uniques. La Propolis se distingue par son actif unique, l’Artepilline C, qui décuple ses vertus initiales. Elle est particulièrement efficace pour renforcer nos défenses naturelles contre les agressions extérieures et protéger durablement nos organismes.

Dans la ruche, la Propolis a de multiples usages : c’est un mortier qui sert au colmatage des fissures ou interstices, à l’étanchéité (face à l’humidité et au développement des moisissures) et à la protection de la colonie par la réduction de l’entrée de la ruche.

En effet, l’ouverture à l’entrée de la ruche est constamment remodelée afin d’ajuster ses dimensions et son orientation aux conditions climatiques. Ce passage constitue par la même occasion une sorte de « sas de décontamination » où chaque abeille rentrante et sortante devra se poser, d’où le nom de Propolis qui vient du grec ancien pro pour « devant, à l’entrée de » et polis pour « communauté, cité ».

Ainsi, la Propolis signifie « entrée d’une ville » en grec ancien. La Propolis agit comme un véritable désinfectant naturel et antiseptique, et protège également la ruche contre les agressions biologiques et les virus.

La composition moyenne de la Propolis est généralement de l’ordre de 50% de résines (contenant les composés phénoliques, flavonoïdes), 30% de cires et d’acides gras, 10% d’huiles essentielles, 5% de pollen et 5% de matières organiques et minérales diverses1.

Les activités biologiques
associées à la Propolis

  • Activité antioxydante
  • Activité antifongique
  • Activité antibactérienne
  • Activité antivirale
  • Activité anti-inflammatoire
  • Activité immunomodulatrice
  • Activité antitumorale
  • Effet régénérateur de tissus

Les abeilles vont collecter des substances sécrétées par les plantes mais aussi celles exsudées lors de blessures de ces dernières: il s’agit de matières lipophiles contenues dans les feuilles, les bourgeons, les gommes ou encore les résines auxquelles elles ajoutent cires et sécrétion enzymatiques contenues dans leur salive. Ainsi la composition de la Propolis dépend-elle directement de la flore locale au niveau des sites de collecte et donc des caractéristiques géographiques et climatiques de ces régions. Ceci engendre donc une réelle diversité de composition chimique, tout spécialement dans les régions tropicales.

Les plantes peuvent être le peuplier en Europe, Baccharis Dracunculifolia au Brésil, le Clusia au Vénézuela et Cuba, le Macaranga tanarius en Afrique ou dans les Iles du Pacifique, ou des Cupressaceae en Europe de l’est.

Le Brésil est actuellement le troisième producteur mondial de Propolis, juste derrière la Russie et Chine. Bien qu’il représente 10 à 15% de la production mondiale, le Brésil assure environ 80% de la demande japonaise.

1 – Berretta Functional Properties of Brazilian Propolis: From Chemical Composition Until the Market, 2017 – http://dx.doi.org/10.5772/110001
2 – Berretta Functional Properties of Brazilian Propolis: From Chemical Composition Until the Market, 2017 – http://dx.doi.org/10.5772/110001

Les experts
s’engagent

Une histoire
de père en fils

Une marque
responsable